Historique du projet

 

* Constitution d’une troupe d’enfants (filles et garçons de tous âges) de différentes villes palestiniennes .

* Initiation à divers domaines artistiques ( théâtre, danse, chant, cinéma), puis formation des enfants à leur domaine de prédilection, se déroulant en collaboration avec des artistes Locaux et européens, ainsi que des acteurs du secteur social (éducateurs, médiateurs) lors d’une série d’ateliers au sein desquels est donc proposé un enseignement multidisciplinaire.

Cette étape constitue la base du projet. Elle permet la rencontre des protagonistes, leur réunion autour du projet, et confirme sa pertinence.


Juillet-Août 2004 : « Ateliers de rencontre »

Des dizaines d’enfants volontaires sont initiés durant des ateliers de 4 jours à l’expression théâtrale et à la danse à Nazareth, Haïfa, Ramallah, Kobar, Bethléem et Jérusalem par Rohi Ayadi, comédien originaire de Nazareth et Minh-Loan Dao, comédienne/danseuse de Lyon, venus à leur rencontre. Trois enfants de chaque ville sont retenus pour la suite du projet.

Ceux qui avaient une expérience moindre dans un domaine artistique ont été prioritaires. Les enfants de la Compagnie Al Holm Al Nassrawi ( Le rêve de Nazareth) ont participé à ces rencontres, qui ont eu lieu avec la collaboration du Centre Culturel Municipal de Nazareth, de la Mairie de Nazareth, du Centre des Jeunes Travailleurs et Etudiants de Haïfa et Nazareth, de l’Association Al Sanah (Nazareth), du Club des Etudiants de Nazareth , du Centre Al Muntada ( Ramallah), du Centre de Kobar, du Centre culturel Al Rowwad du camp de Aïda (Bethléem), de l’Association Raabita de Jaffa, du Centre Silwan, du Club de Jérusalem.

Enfants de Nazareth ayant participé au premier projet
avec Minh-Loan Dao

Janvier 2005

Les enfants retenus lors des « Ateliers de rencontre » ont été réunis à Nazareth pour débuter une formation théâtrale intense mais ludique, structurée, sur l’improvisation qui s’est terminée par une représentation de différents tableaux artistiques devant les familles des jeunes participants. Ces ateliers ont été menés par Franck Kayap et Rohi Ayadi (comédiens).

Remise de diplômes à la fin du spectacle
par Rohi Ayadi et le maire de Nazareth

Spectacle devant un public nombreux pour conclure ces ateliers


Août 2005: « L’art comme langage du monde »

Le musicien /compositeur Daniel Mouin faisait corps avec les comédiens en herbe et créait en live la musique des différentes scènes, dans une démarche d’éveil à l’expression musicale.
A ces travaux s’est greffé l’œil d’une caméra, permettant la découverte intime des spécificités et des ouvertures créatives que permet cet outil, préparant alors le terrain des prochains ateliers pour lesquels est prévue la réalisation d’un documentaire…

Photo de groupe juste avant le spectacle à Nazareth

Mai-Juin 2006 : « A la prochaine »

Une équipe de quatre personnes s’est rendue en Palestine et en Israël entre le 22 mai et le 25 juin. Cette équipe avait pour objectif de filmer les enfants dans leurs vies de tous les jours pour compléter le documentaire. A cause de la guerre israélo-libanaise, aucun groupe d’artiste n’a pu entrer sur les territoires durant l’été 2006. Ce documentaire a été donc la seule action de l’association en 2006 en Israël et Palestine.
L’équipe s’est rendue dans les dix villes où les artistes étaient allés lors des étapes précédentes. Leur passage a permis aux parents des enfants qui n’avaient pu les suivre durant les ateliers de visionner le travail réalisé. Cette équipe a pu aussi transmettre des message vidéos entre les enfants qui s’étaient rencontrés durant les deux premières éditions et qui n’avaient pu se revoir depuis à cause de l’éloignement et des difficultés de passage d’une région à l’autre. Ces cinq semaines ont permis à l’équipe franco-palestinienne de récolter suffisamment d’images pour compléter le documentaire.

Enfants de Jéricho (Palestine)

« Les ateliers du retour », été 2007

Ainsi intitulés du fait de ne pas avoir pu se dérouler durant l’année 2006 pour cause de guerre israélo-libanaise, « les ateliers du retour » constituent le dernier événement organisé dans le cadre du projet «Théâtre Enfants Palestine».
Cette nouvelle étape de l’été 2007 s’est menée en deux temps : des ateliers de préparation entre artistes aux mois de juin-juillet à Lyon (France) et une résidence au Centre Culturel Municipal de Nazareth (Israël) en août avec les enfants et les artistes français et locaux.

Appel et réunion d’artistes, Lyon, juin – juillet 2007

En juin, afin d’échanger, l’association A.Dreams a organisé un atelier de préparation dans ses locaux, à Lyon, avec une vingtaine d’artistes français originaires de différentes villes (Paris, Lille, Cambrai, Strasbourg, Lyon et Montpellier). Ce temps de travail collectif et créatif a permis à ces comédiens, danseurs, musiciens, vidéastes et photographes, dans un premier temps, de se rencontrer et également de découvrir comment travaille l’association A.Dreams et en particulier comment elle crée avec les enfants palestiniens et palestiniens d’Israël. De ce groupe d’artistes, qui a pu se préparer, douze d’entre eux se sont rendus à Nazareth le mois suivant.

A la fin de ce travail de préparation, une conférence de presse et un atelier public ont été donnés dans les locaux de l’association afin de présenter le réseau d’artistes et le projet en cours.

Nazareth, août 2007
Du 24 juillet au 16 août 2007, un groupe de douze artistes français s’est envolé à la rencontre des enfants et des artistes locaux.
Lors de cette résidence de quinze jours au Centre Culturel Municipal de Nazareth, soutenue par la mairie de Nazareth, les artistes européens et palestiniens et les artistes en herbe se sont retrouvés, ont échangé et ont créé ensemble.
Le théâtre, la danse, la musique, le chant, la photographie et la vidéo se sont croisées lors de ce temps de retrouvailles et de travail.
Au total, c’est environ soixante personnes qui ont œuvré lors de cette résidence dont la finalité s’est dévoilée lors de deux représentations publiques : un spectacle en plein air dans les rues de Nazareth et une représentation finale au Centre Culturel Municipal de Nazareth à laquelle a participé l’ensemble des protagonistes de ce grand groupe d’enfants et d’artistes.
Lors de cette résidence, d’autres images ont pu être tournées. « Les ateliers du retour », avec toutes les étapes du projet, s’inscrivent dans le documentaire…

« Les Enfants de Gaza : Témoins 2009 »
Le projet “Théâtre Enfants Palestine” se développe et prévoit de nouvelles étapes en 2009 en soutien aux Enfants de Gaza.
Les attaques féroces qui ont ciblé la bande de Gaza sont connues par la communauté internationale : nous n’en parlons pas davantage. De notre côté, nous gardons espoir pour avancer malgré la complexité de la situation. Vu le rôle que notre association rempli dans la vie des enfants palestiniens en Palestine et en Israël, elle s’engage à organiser des ateliers artistiques et culturels en solidarité des enfants de Gaza pour l’année 2009. L’association essayera de présenter un programme qui aidera les enfants à surmonter les effets psychiques négatifs de la guerre de Gaza. Ceci est le fruit d’un travail d’aménagement du projet « Théâtre Enfant Palestine » pour l’adapter aux nouvelles fins et priorités. Ce programme sera étendu sur l’ensemble du territoire sous l’égide des associations européennes, méditerranéennes et locales.

«TEMOINS 2009 »

L’association A. Dreams a fait appel à des artistes volontaires européens: comédiens, danseurs, musiciens, vidéastes, réalisateurs, photographes, techniciens, peintres, sculpteurs (etc.)
En effet, les ateliers ont été animés dans sept villes de Palestine et d’Israël. Le thème de la session 2009 est la « Solidarité pour les enfants de Gaza ». Nous l’avons développé sous forme d’ateliers de théâtre, danse, musique, chant, dessins, conférences & rencontres avec des écrivains et metteurs en scène locaux.

Au cours de ces étapes, le travail de l’équipe consiste à amener l’enfant à exprimer ses sentiments, ses angoisses au travers d’ateliers artistiques. Par ailleurs, ils sont l’occasion d’initier les enfants à l’art ou bien encore de les perfectionner dans un domaine, par exemple le théâtre ou la danse.

Les ateliers 2009 se sont achevés sous la forme d’une résidence au Centre Culturel Municipal à Nazareth du 1er au 20 août 2009. Cette dernière a réuni 15 artistes Français et Palestiniens ainsi qu’une cinquantaine d’enfants et d’adolescents originaires d’une dizaine de villes (parmi lesquels nous retrouvons « les premiers participants à nos projets en Galilée, Cisjordanie et Jérusalem depuis 2004 « ).